Trazodone 100mg

Trazodone 100mg

Ingrédient actif:  Trazodone

€6.21 / pilule
  • Acheter 40 pilules pour €5.36 / pilule et économisez 13%.
  • Acheter 60 pilules pour €4.91 / pilule et économisez 20%.

La Trazodone 100mg est un composé psychoactif sédatif, anxiolytique et antidépresseur. Ce médicament est habituellement utilisé pour aider à dormir. On l'emploie aussi pour la dépression, ainsi que pour d'autres indications.

En stock

Commande en ligne sécurisé

Informations générales

TRAZODONE (chlorhydrate de trazodone) est utile dans le soulagement symptomatique des états dépressifs. Ce médicament est habituellement utilisé pour aider à dormir. On l'emploie aussi pour la dépression, ainsi que pour d'autres indications. Lorsqu'utilisé pour le traitement d'un trouble de l'humeur, le médicament ne produit son plein effet qu'après quelques semaines.

Posologie

Le traitement doit commencer par l’administration d’une faible dose, que l’on augmentera graduellement par la suite, tout en notant rigoureusement la réponse clinique du patient ainsi que tout signe d’intolérance. Il faut garder à l’esprit qu’il peut exister un décalage entre l’admi-nistration du produit la réponse thérapeutique, et que normalement, l’augmentation rapide de la posologie ne réduit pas cette période de latence mais augmente plutôt, dans certains cas, la fréquence des effets indésirables.

Posologie habituelle chez l’adulte

La posologie initiale recommandée est de 150 à 200mg par jour, administrés en deux ou trois doses fractionnées. Afin de réduire la fréquence des effets secondaires TRAZODONE (chlorhydrate de trazodone) doit être pris peu de temps après les repas ou une légère collation. La dose initiale peut être augmentée par paliers de 50mg — généralement jusqu’à 300mg par jour en doses fractionnées —, selon la tolérance et la réponse du patient. Certains patients hospitalisés peuvent avoir besoin de doses quotidiennes allant jusqu’à 400mg ou, dans de rares cas, jusqu’à 600 mg. En cas de somnolence, il peut être nécessaire d’administrer la majeure fraction de la dose quotidienne au coucher, ou encore de réduire la posologie.

La dose peut être réduite graduellement après obtention d’une réponse satisfaisante, puis ajustée en conséquence. Lors d’un traitement d’entretien de longue durée, il faut utiliser la plus faible dose faisant preuve d’efficacité.

Emploi chez les personnes âgées

Les doses utilisées chez les personnes âgées ne doivent pas dépasser la moitié de la dose recommandée pour les adultes, et la posologie doit être ajustée en fonction de la tolérance et de la réponse du patient.L’innocuité et l’efficacité de TRAZODONE n’ayant pas été établies chez les enfants, cet agent n’est pas recommandé en pédiatrie.

Effets secondaire possible

Les effets indésirables le plus souvent signalés sont la somnolence, les nausées et les vomissements, les céphalées et la xérostomie. Les autres réactions indésirables incluent les manifestations ci-dessous.

Effets comportementaux: somnolence, fatigue, léthargie, retard, sensation de tête légère, étourdissements, troubles de la concentration, confusion, troubles de mémoire, désorientation, excitation, agitation, anxiété, tension, nervosité, incapacité à se détendre, insomnie, cauchemars, colère, hostilité et, dans de rares cas, hypomanie, distorsions visuelles, hallucinations, délire et paranoïa.

Effets neurologiques: tremblements, céphalées, ataxie, acathisie, raideur musculaire, troubles de l’élocution, retard de langage, vertiges, acouphènes, picotements dans les membres, paresthésie, faiblesse, crises de grand mal (voir PRÉCAUTIONS) et, dans de rares cas, altération du langage, contraction musculaire, engourdissement, dystonie et mouvements involontaires.Effets sur le système nerveux autonome: xérostomie, vue brouillée, diplopie, myosis, congestion nasale, constipation, transpiration, rétention urinaire, pollakiurie et incontinence.

Effets cardiovasculaires: hypotension orthostatique, hypertension, tachycardie, palpitations, essoufflement, apnée, syncope, arythmies, allongement de l’espacePR, fibrillation auriculaire, bradycardie, activité ventriculaire ectopique (comprenant la tachycardie ventriculaire), infarctus du myocarde et arrêt cardiaque.

Effets gastro-intestinaux: nausées, vomissements, diarrhée, malaises gastro-intestinaux, anorexie et augmentation de l’appétit.

Effets endocriniens: priapisme (voir PRÉCAUTIONS), diminution et, plus rarement, augmentation de la libido, gain ouperte de poids, et, dans de rares cas, irrégularités menstruelles, éjaculation rétrograde et inhibition de l’éjaculation.

Réactions allergiques ou effets toxiques: éruptions cutanées, démangeaisons, œdème et, dans de rares cas, anémie hémolytique, méthémoglobinémie, modifications des enzymes hépatiques et ictère obstructif, angéite leucocytoclasique, éruptions maculopapuleuses purpuriques, photosensibilité et fièvre.

Effets divers: douleurs articulaires et musculaires, goût bizarre, hypersalivation, douleur thoracique, hématurie et rougeur, fatigue et démangeaisons oculaires.

Contre-indications

  • Hypersensibilité connue au trazodone
  • Utilisation par des patients de moins de 18 ans

Précautions

La Trazodone est métabolisée par le CYP3A4, une enzyme du foie. L'inhibition de cette enzyme par d'autres substances peut retarder sa dégradation, menant à un niveau élevé de trazodone dans le sang. Le jus de pamplemousse est notamment déconseillé pour les patients utilisant la trazodone car il est un puissant inhibiteur du CYP3A4. Les conséquences peuvent être une majoration des effets indésirables dose-dépendants équivalent à un surdosage.

Le risque suicidaire pour les patients dépressifs traités est plus élevé en début de traitement (comme pour tous les traitements anti-dépresseurs) du fait de la levée de l'inhibition psychomotrice qui précède généralement la diminution des idéations suicidaires. Une surveillance particulière peut être nécessaire durant cette période.

Des épisodes de crises épileptiques partielles complexes ont été rapportées chez un nombre restreint de patients. La majorité de ces patients recevaient déjà une thérapie par anti-convulsivant pour un désordre précédemment diagnostiqué de convulsion ou d'épilepsie.

Bien que la trazodone ne soit pas un vrai membre de la classe des ISRS (inhibiteurs sélectifs de la recapture de la sérotonine) des antidépresseurs, il partage beaucoup de propriétés des ISRS, particulièrement la possibilité de syndrome de sevrage (qui n'implique pas forcément une addiction) si le médicament est arrêté trop rapidement. Il faut donc prendre soin d'effectuer un sevrage progressif en diminuant la dose sur une période de temps suffisante (6 semaines)

Conservation

Conserver Trazodone 100mg à une température ambiante entre 15 et 25 °C. Mettre à l'abri de la lumière et de l'humidité. Evitez de garder les médicaments dans la salle de bain. Gardez tous les médicaments hors de portée des enfants et des animaux.

Avis du produit

Pas encore d'avis